Vous êtes ici : Accueil / Un territoire à vivre / Cohésion sociale / Prévention de la délinquance

Un territoire à vivre

Cohésion sociale

Prévention de la délinquance

La Communauté de Communes Cœur d'Ostrevent pilote depuis de nombreuses années la démarche d'animation de la politique de prévention de la délinquance sur l'ensemble des villes prioritaires dans le cadre du Contrat Unique d’Agglomération (CUA) mais aussi avec les villes volontaires de posséder ce dispositif.

L'instance du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) se définit comme un organe de concertation entre institutions et organismes publics et privés concernés par la prévention et la lutte contre l'insécurité, au sein de laquelle s'organisent la réflexion et l'action conduite au titre de la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance.

La loi du 5 mars 2007 place le maire au cœur du dispositif, elle lui donne les moyens « d'anticiper ou de détecter les évolutions des actions et de la délinquance ».

La stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance sur le territoire de la Communauté de Communes Cœur d'Ostrevent se substitue donc au contrat local de sécurité, dans le cadre de la compétence« cohésion sociale ». Elle vise une action locale opérationnelle et ciblée, comportant un calendrier de réalisations et des critères d'évaluation.Elle intègre les nouvelles orientations nationales, telles qu’arrêtées par le plan national de prévention et de la délinquance et d'aide aux victimes, ainsi que les priorités du plan départemental.

Une Cellule Intercommunale de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD) peut être organisée une fois par an. L'objectif des rencontres annuelles sera d'évaluer les missions effectuées par le coordonnateur, de valider les projets sur l'ensemble du territoire, d'orienter et de redéfinir l'objectif des CLSPD et enfin de fixer les objectifs du coordonnateur.

Le CISPD est composé de l'ensemble des maires des villes concernées parles cellules locales, des bailleurs sociaux, des représentants de l’Éducation Nationale, des commissaires de police et des représentants du Pôle de Cohésion Sociale. Il est présidé par le Président de la Communauté de Communes et co-animé par le responsable du Pôle de Cohésion Sociale et par le chargé de mission Prévention de la Délinquance.

A la lecture du diagnostic établie dans la cadre du Contrat Unique d'Agglomération, la prévention de la délinquance est un enjeu central et majeur pour la cohésion sociale.

 
Haut de page