Vous êtes ici : Accueil / Un territoire à vivre / Cohésion sociale / Politique de la Ville

Un territoire à vivre

Cohésion sociale

Politique de la Ville

La Politique de la Ville est une politique partenariale, à laquelle chaque administration publique contribue, avec ses compétences obligatoires, c’est-à-dire sur les thématiques qu’elle gère. Elle a pour objectif d’améliorer la situation des quartiers les plus en difficultés en agissant sur :

  • le social (la santé, l'éducation, la pauvreté, la vie associative, les discriminations…)
  • l’urbain (l'espace public, les rues, le logement, les équipements, le cadre de vie…)
  • le développement économique et l’emploi (la création d’entreprises, l'insertion professionnelle…)

Les quartiers dits “prioritaires”

Il s’agit d’une zone d’un territoire dans laquelle les difficultés sociales, économiques ou encore urbaines sont plus importantes qu’ailleurs. À titre d’exemples, ces difficultés peuvent concerner :

  • le taux de chômage,
  • les revenus moyens,
  • le niveau scolaire,
  • les problèmes de santé
  • l’état des logements…

Lorsqu’un quartier est considéré comme prioritaire, on le désigne comme étant « en politique de la ville ».

Les quartiers prioritaires sur le territoire

12 communes sont concernées sur le territoire de Cœur d’Ostrevent dont 8 avec des quartiers prioritaires.

 

Quartier réglementaire (QPV)

Commune (s) concernée (s)

Champ de la Nation

Aniche

Quartier des Arbrisseaux / Garage

Auberchicourt, Ecaillon

Cité Heurteau, Cité de la Loge

Hornaing

Cité du Blanc Cul, Quartier du Champ fleuri

Masny

Cité des Agneaux, Cité Barrois

Montigny en Ostrevent

Cité Barrois, Cité Lemay

Pecquencourt

Cité de Sessevalle

Somain

 

 4 communes en veille :

  • Bruille-lez-Marchiennes
  • Fenain
  • Marchiennes
  • Monchecourt
 
Haut de page