Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Agenda / Prêt à accueillir un centre de vaccination !

Services en ligne

Un territoire solidaire

Prêt à accueillir un centre de vaccination !

Coeur d'Ostrevent, l'hôpital et la ville de Somain ont déposé auprès de l'ARS un dossier de demande de création d'un centre de vaccination. En lien étroit avec les acteurs de la santé, tout est organisé pour démarrer la vaccination dés que l'ARS aura donné son feu vert (probablement fin mars) et que les vaccins anti-COVID seront disponibles.

« Nous sommes prêts à ouvrir un centre de vaccination sur le territoire » ont déclaré à la presse ce lundi 15 février le Président de Cœur d’Ostrevent,Frédéric Delannoy, Julien Quenesson, Maire de Somain,   la Directrice du Centre Hospitalier de Somain, Brigitte Remmery, la Présidente du Conseil de Surveillance, Michelle Blanquet et la Vice-Présidente de Cœur d’Ostrevent en charge de la Santé, Sylvie Larivière.

Cette demande d'ouverture d'un centre sur le territoire est légitimé par le fait qu'aujourd'hui seuls 4 centres existent : 3 à Douai et un à Orchies. La population doit effectuer en moyenne 15 mn de route pour s'y rendre.

C'est donc en un point central du territoire, au centre hospitalier de Somain, que le choix s'est porté. L'hôpital remplit toutes les conditions d'éligibilité, notamment celle d'être adossé à un établissement de santé pivot, le Centre Hospitalier d'Arras approvisionné en vaccins Pfizer/BioNTech.Il dispose des ressources humaines nécessaires pour une ouverture du lundi au samedi.

Les prises de rendez-vous seront possibles :

  • Par internet sur le site Doctolib.fr en sélectionnant le centre de vaccination de Somain
  • Par téléphone : le n° de tel sera communiqué dés l'ouverture du centre

La priorité sera donnée  aux personnes de plus de 75 ans.

Coeur d'Ostrevent travaille également  à la mise en place d’initiatives locales pour favoriser l’accès des personnes les plus vulnérables (75 ans et plus) au vaccin, notamment celles n'ayant pas accès à la prise rendez-vous via internet ou rencontrant des problèmes pour se déplacer jusqu'au centre de vaccination.

 
Haut de page